• +226 25 37 47 44
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Actualités
Slide 1

May 2, 2018 by James Wright

ECHANGES ENTRE PROJETS APPUYES PAR LE FIDA Le RePER du Tchad a visité le Projet NEER-TAMBA au Burkina Faso
Image is not available

Trois (03) cadres du Projet de Renforcement de la Productivité des Exploitations agropastorales, familiales et Résilience (RePER) de la République du Tchad

Slide 1

May 2, 2018 by James Wright

Projet NEER-TAMBA/Suivi de la campagne agricole humide par le MAAHM : Une situation mitigée au Nord
Image is not available

Dans le cadre du suivi de la campagne agricole humide par le MAAHM dans la zone d'intervention du Projet NEER-TAMBA, c'est la région du Nord qui a été concernée par la sortie du 24 août 2021.

Slide 1

May 2, 2018 by James Wright

Détermination de la production sur les périmètres maraîchers : Le rapport de l’étude a été validé !
Image is not available

Le 1er juillet 2021, l’Unité de Gestion du Projet Neer-Tamba a tenu un atelier de validation des résultats de l’enquête pour la détermination de la production sur les périmètres maraichers aménagés par le Projet depuis son démarrage.

Slide 1

May 2, 2018 by James Wright

1ère édition de la Foire aux Savoirs des projets appuyés par le FIDA : Concertation avec les acteurs de la région du Nord
Image is not available

Ce vendredi 16 avril 2021, une équipe de l'Unité de Gestion du Projet NEER-TAMBA et de l'Unité de Coordination du PAPFA/PAFA-4R est allée rencontrer les acteurs de mise en œuvre du Projet NEER-TAMBA de la région du Nord...

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Position 1: Coordinateur du mécanisme de transformation du genre dans l’adaptation au changement climatique (GTM) au Burkina Faso

Position 1: Coordinateur du mécanisme de transformation du genre dans l’adaptation au changement climatique (GTM) au Burkina Faso

Location : Burkina Faso

Contexte

Qu'est-ce que le GTM - Le FIDA établit le mécanisme de transformation du genre dans l’adaptation au changement climatique (GTM) pour aider les pays à atteindre leurs objectifs de transformation du genre dans l'agriculture. L'objectif du GTM est d'inciter les gouvernements à investir et à accroître les capacités et les activités nécessaires pour obtenir des résultats transformateurs en matière de genre dans leurs programmes agricoles. Par le GTM, le FIDA tire profite de l'ampleur de ses prêts et ses donations, et s'appuie sur son expérience de pratiques qui ont réalisé une transformation de la problématique hommes-femmes.

Le GTM au Burkina Faso consiste en une donation qui agrandira la portée du travaille sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans le cadre de l'investissement déjà en cours financé par le FIDA, "Projet d'appui aux chaînes de valeur agricoles dans le Sud-Ouest, les Hauts-Bassins, les Cascades et la Boucle du Régions du Mouhoun » (PAFA-4R). L'objectif du PAFA-4R est de contribuer à réduire la pauvreté et à stimuler la croissance économique dans les régions du Sud-Ouest, des Hauts-Bassins, des Cascades et de la Boucle du Mouhoun, en améliorant durablement la sécurité alimentaire et les revenus des agriculteurs engagés dans la production et la valorisation dans les filières soutenues par le projet.

Dans le cadre du projet PAFA4R, le GTM financera la mise à l'échelle des approches transformatrices en genre, pour passer de l'intégration du genre à des résultats transformateurs en genre. En plus, le GTM financera des interventions supplémentaires pour fomenter l'évolution des normes sociaux et inciter les femmes et les hommes à modifier leur comportement et actions, conformément aux objectifs identifiés lors du processus de conception du GTM. Notamment : l'augmentation du nombre de femmes leader et l'augmentation de la participation des femmes dans les activités à plus haut rendement des chaînes de valeur.

Le GTM financera également des interventions spécifiques pour comprendre, remettre en question et changer les normes sous-jacentes qui défavorisent les femmes à ces deux égards, et qui permettront aux femmes de bénéficier davantage et de manière plus durable des interventions liées au climat prévues dans le projet. Entre autres, les interventions aborderont la question de la propriété foncière des femmes et le manque d'accès au crédit financier.

Le GTM sera mis en œuvre dans deux des quatre régions couvertes par le PAFA-4R (Cascades, Boucle du Mouhoun et Hauts-Bassins), où il appuiera deux filières (produits forestiers non ligneux et pisciculture).

Objectives de la position

Dans ce contexte, le FIDA recherche un consultant basée au Burkina Faso qualifié pour coordonner l’initiative GTM au Burkina Faso. Le contrat du consultant(/e) sera de 11 mois par année solaire et, en cas de performance satisfaisante, sera renouvelé pour un maximum de quatre ans. Le consultant sera responsable pour la supervision et de la coordination général des activités du GTM dans le pays, et en particulier assurera sa coordination avec le PAFA4R et le portefeuille de projets du FIDA dans le pays. Il / elle sera également responsable de diriger participation à le dialogue sur les politiques avec le gouvernement et d'autres institutions compétentes dans le pays.

Sous la supervision du coordinateur global de le GTM et du directeur de le PAFA4R, en étroite collaboration avec l'Unité de gestion du projet, le consultant sera en charge des activités suivantes.

  • Assurer une communication et un échange d'informations réguliers avec les différentes parties prenantes impliquées pour assurer les synergies et la coordination: l'équipe de coordination du GTM au siège du FIDA, le Ministère de l'Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, les autorités gouvernementales au niveau central et local, l'UGP et son personnel, les partenaires d'exécution du GTM et du PAFA4R, ainsi qu'avec l'équipe de pays du FIDA au Burkina
  • Diriger l'engagement politique, à savoir dessiner, regrouper et utiliser les leçons appris générées par le projet pour informer et promouvoir l'adoption des meilleures pratiques par les gouvernements et par les autres institutions concernées.
  • En étroite collaboration avec le directeur de projet et le responsable de suivi et évaluation, fournir des contributions liées au GTM pour les principaux documents de gestion du projet, tels que les rapports d'avancement, les plans de travail et budgets annuels, les plans d’acquisition, etc.
  • Faciliter les processus d’acquisition liés au GTM en élaborant des termes de référence, soutenir la diffusion des appels à propositions, l'examen et la sélection des candidatures
  • Assurer le suivi et l'appui à la mise en œuvre des activités du GTM, en coordination avec le travail de l'UGP. Mener régulièrement des missions de supervision des activités du GTM et rédiger les rapports concernant.
  • Rédiger des rapports de qualité sur la mise en œuvre du GTM dans les systèmes GTM et PAFA4R, ainsi comme la collecte de données de qualité sur les fournisseurs de services GTM
  • Participation à des réunions de coordination avec les partenaires nationaux, l'équipe GTM et autres
  • Superviser la préparation des missions internationales du GTM et contribuer, le cas échéant, aux missions internationales de supervision et d'appui à la mise en œuvre du PAFA4R.
  • Gestion des connaissances sur les bonnes/mauvaises pratiques liées à la mise en œuvre des activités
  • Autres activités que le superviseur peut exiger pour assurer le bon fonctionnement du GTM

Qualifications

Éducation:

  • Diplôme universitaire d'une institution accréditée dans le domaine de spécialisation (par exemple, agriculture, développement rural, sociologie rurale, études sociales, sciences sociales, études de genre, études de développement, économie, gestion, relations internationales)

Expérience:

  • Au moins dix (10) années d'expérience professionnelle de responsabilité dans la conception, la mise en œuvre, la supervision et le suivi des performances de projets et d'investissements de développement. Expérience dans l'analyse des stratégies de subsistance, des méthodologies pour la réduction de la pauvreté, des stratégies de transformation du genre et d'inclusion sociale dans différents investissements thématiques sera un atout.
  • Une expérience avec l'ONU ou d'autres organisations internationales de développement est hautement souhaitable
  • Connaissance approfondie des institutions et des acteurs burkinabés actifs dans le domaine de l'agriculture, du développement des chaînes de valeur et de l'égalité des sexes.

Langues requises:

  • Excellentes compétences en communication écrite et verbale en français. Une bonne connaissance de l'anglais sera un atout.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées. 

LA DATE LIMITE POUR POSTULER EST FIXEE AU 16 MARS 2022.

ADRESSE POUR POSTULER

CLIQUEZ ICI POUR POSTULER

 


Image
Le Projet de Gestion participative des Ressources Naturelles et de Développement rural au Nord, Centre Nord et Est (Projet NEER-TAMBA) est un projet de catégorie B, conçu par le Fonds international de Développement agricole (FIDA) et le Gouvernement du Burkina Faso en cohérence avec les grandes orientations de développement socio-économique du pays.

Projet Neer-Tamba

Abonnez-vous à la Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour vous informer des derniers actualités et informations relatives au projet Neer-Tamba.

Nous contacter

15 BP 233 OUAGADOUGOU 15
BURKINA FASO

+226 25 37 47 44

neertamba@neertamba.org

www.neertamba.org

© 2022 Neer Tamba. All Rights Reserved. Powered by VIZUALIX