• +226 25 37 47 44
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Actualités
Projet Neer Tamba : le PTBA 2019 réalisé à hauteur de 83,15%

Projet Neer Tamba : le PTBA 2019 réalisé à hauteur de 83,15%

83,15% et 87,19%, sont respectivement les taux de réalisation physique et financière (sans engagements) du Projet de Gestion Participative des Ressources naturelles et de Développement rural dans les régions du Nord, Centre-Nord et Est (Projet NEER-TAMBA) en 2019. L’atelier Bilan du PTBA 2019 et de Programmation des activités du PTBA 2020 a eu lieu les 23 et 24 janvier 2020 à Ouagadougou.

Les travaux de l’atelier ont consisté, dans un premier temps, à faire la situation de l’exécution du Projet au cours de l’année 2019 et à en tirer des leçons. Dans un second temps, il a été question de la programmation des activités de 2020.

Du bilan 2019

Une présentation consolidée a été faite par le responsable du suivi-évaluation de l’Unité de Gestion du Projet (UGP). Il en est ressorti que le PTBA 2019, à hauteur de plus de 14 milliards de F CFA, a été le plus important en termes de volume financier depuis le démarrage du Projet. Au 31 décembre 2019, sa mise en œuvre a donné 83,15% de réalisation physique et 87,19% de réalisation financière (sans engagements). Monsieur Koudrègma ZONGO, Coordonnateur du Projet n’a pas manqué de féliciter toutes les parties prenantes, car selon lui « les résultats sont à mettre à l’actif de tous les acteurs ».

Les activités du Projet NEER-TAMBA s’articulent autour de quatre composantes ci-après :

-Composante 1 : Petits aménagements fonciers villageois ;

-Composante 2 : Intensification des petites exploitations et valorisation de leurs productions ;

-Composante 3 : Structuration des acteurs et mise en réseau ;

-Composante 4 : Gestion, Administration et Suivi-Evaluation.

Exécuté dans les régions du Nord, Centre Nord et Est, le Projet NEER-TAMBA a comme point d’entrée les Chambres Régionales d’Agriculture (CRA) qui mettent en œuvre une partie des activités du projet au travers de la maitrise d’ouvrage déléguée signée entre elles et le Ministère en charge de l’Agriculture. Les CRA ont également présenté les réalisations désagrégées de leurs régions.

Les effets de la mise en œuvre du Projet NEER-TAMBA sont entre autres :

- l'augmentation des productions et des rendements ;

- l’aménagement des bas-fonds leur a conféré une valeur sociale qui crée une cohésion dans le village ;

- l’augmentation des revenus des bénéficiaires des actions du Projet ;

- la diversification du régime alimentaire et des sources de revenus des bénéficiaires des actions du Projet ;

- la création d’emplois grâce aux micro-projets ;

- l’acquisition d’une certaine autonomie financière par les bénéficiaires ;

- une réponse au problème d’oisiveté des jeunes ;

- la régénération du sol au niveau des zones dénudées.

En dépit des résultats probants engrangés, des difficultés ont jalonné la mise en œuvre des activités, au nombre desquelles nous retenons :

- la remise en cause des consensus fonciers ;

- la mobilisation difficile de la contrepartie nationale du financement ;

- le difficile accès aux sites d’emprunt des moellons dans le cadre de la construction des digues ;

- le retard accusé par certaines entreprises dans la livraison des ouvrages ;

- La recrudescence de l’insécurité.

De la programmation 2020

Le Programme de Travail et de Budget Annuel 2020 (PTBA 2020), d’un montant de plus de 16 milliards de F CFA, comporte des défis majeurs à relever, en vue de meilleures performances pour le Projet NEER-TAMBA. Il s’agit principalement de :

- la mise en œuvre des différentes activités dans des conditions optimales ;

- l’implication des différents acteurs dans la mise en œuvre des activités ;

- la mobilisation des bénéficiaires ;

- la disponibilité des ressources (humaines, financières et foncières) ;

- la mise en œuvre efficace de la stratégie de désengagement ;

- l’élaboration et le mise en œuvre d’une stratégie de gestion des risques eu égard au contexte d’insécurité ;

- l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de gestion des savoirs portée par une communication efficace.

Ces défis sont majeurs, du fait que 2020 est la dernière année pour les investissements en matière d’aménagement. L’année 2020 est également, selon le Coordonnateur du NEER-TAMBA une année charnière parce que le Projet a obtenu l’accord du FIDA et du Gouvernement pour la formulation de la suite du Projet NEER-TAMBA. Dans ce cadre, l’implication active des différents acteurs est requise dans la conduite des études pour la conception du second projet du Programme d’options stratégiques pour les pays (COSOP) du Fond International pour le Développement Agricole (FIDA) axé sur la Jeunesse et l’Entreprenariat.

Toutes les parties prenantes au Projet NEER-TAMBA ont pris l’engagement d’œuvrer à toujours plus de performance, malgré l’hydre terroriste qui sévit dans sa zone d’intervention.

Le Projet NEER-TAMBA est financé par le FIDA et le Gouvernement du Burkina Faso.

Caroline OUEDRAOGO

RGSC


Image
Le Projet de Gestion participative des Ressources Naturelles et de Développement rural au Nord, Centre Nord et Est (Projet NEER-TAMBA) est un projet de catégorie B, conçu par le Fonds international de Développement agricole (FIDA) et le Gouvernement du Burkina Faso en cohérence avec les grandes orientations de développement socio-économique du pays.

Projet Neer-Tamba

Abonnez-vous à la Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour vous informer des derniers actualités et informations relatives au projet Neer-Tamba.

Nous contacter

15 BP 233 OUAGADOUGOU 15
BURKINA FASO

+226 25 37 47 44

neertamba@neertamba.org

www.neertamba.org

© 2021 Neer Tamba. All Rights Reserved. Powered by VIZUALIX