• +226 25 37 47 44
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Actualités
VEILLE CITOYENNE EN APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL : Et le RvCADR naquit !

VEILLE CITOYENNE EN APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL : Et le RvCADR naquit !

Pour une société civile plus active et responsabilisée dans la mise en œuvre des projets de développement, c’est le défi que veut relever le projet de Gestion participative des ressources naturelles et de Développement rural au Nord, Centre nord et Est (Projet NEER-TAMBA) à travers l’organisation d’une session de formation. Cette formation, organisée au profit d’une quarantaine de membres d’Organisation de la Société Civile (OSC), avait pour objectif de former les participants sur la problématique du contrôle citoyen de l’action publique afin de mieux contribuer à la mise en œuvre du projet Neer-Tamba.

RESEAU DE VEILLE CITOYENNE EN APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL

Il s’est agi par la présente session de renforcer les capacités des OSC sur l’engagement citoyen afin de permettre une implication beaucoup plus active de la société civile dans la mise en œuvre du Projet. Cette session fait suite à celle organisée en 2020 au profit de l’unité de gestion du Projet, des CRA et des Directions régionales en charge du secteur rural.

De de façon spécifique les participants (i) se sont appropriés la nature, les caractéristiques, les composantes, les fonctions éthiques et les contributions au développement les organisations de la société civile; (ii) ont acquis des connaissances pointues sur le contrôle citoyen de l’action publique, son cadre institutionnel, ses principes, ses démarches et outils (iii) se sont familiarisés avec le dispositif de contrôle citoyen à mettre en place ainsi que les stratégies pour sa bonne animation (iv) ont pu examiner et adopter les textes constitutifs de la structure de veille citoyenne sur les actions du projet Neer-Tamba (v) se sont familiarisés avec la mise en place des organes de gouvernance de la structure de veille.

La présente session de formation organisée au profit des OSC de la zone d’intervention du Projet NEER-TAMBA, permet à cet important Projet de développement rural de s’aligner sur les orientations internationales notamment sur le principes de la déclaration de Paris, du partenariat de Busan qui placent la Société Civile en amont et en aval des interventions de développement durable et le rôle incontournable de l’engagement citoyen en termes de suivi et de contrôle étroit de la mise en œuvre des activités par les OSC.

Le Projet envisage à terme d’asseoir un mécanisme efficace de participation citoyenne dans la mise en œuvre et l’évaluation du projet dont la stratégie d’intervention repose sur le faire faire à travers la responsabilisation des acteurs à différents niveaux et le développement du partenariat et de la concertation entre les structures étatiques, les ONG, les associations et les prestataires. Le mécanisme devra davantage favoriser la gestion transparente et inclusive du Projet et assurer la réalisation efficiente des résultats escomptés dans un climat apaisé.

Pour atteindre les résultats escomptés les modules ci-après ont été développés au cours de la formation :

  1. la société civile, institution par excellence d’influence des politiques ;
  2. l’engagement civique et la participation citoyenne ;
  3. le contrôle citoyen de l’action publique, un outil d’aide à la gouvernance et une action spécifique des citoyens sur les détenteurs d’obligations.

Un des acquis majeurs de cette session de formation a été la mise en place d’une entité de veille citoyenne « Réseau de Veille citoyenne en appui au Développement Rural » (RvCADR) de manière élective par les participants. Son objectif est d’assurer la mise en œuvre réussie de la vision de développement du secteur agro-sylvo-pastoral ainsi que les politiques et stratégies qui le sous-tendent. Aussi, pour parachever la mise en place du réseau, les textes régissant l’entité de veille à savoir le règlement intérieur et les statuts ont été élaborés et adoptés et un comité de coordination composé de sept (07) membres fut mis en place par voie élective conformément aux textes constitutifs.

De manière spécifique, le RvCADR poursuit les objectifs ci-après : (i) faire un contrôle citoyen de l’action publique dans le domaine agro-sylvo-pastoral (ii) donner des informations larges sur les enjeux de la mise en œuvre efficace des projets de développement rural (iii) mobiliser les forces et les énergies, aussi bien au niveau local, régional que national pour assurer la prise en compte des contributions et aider les acteurs étatiques à relever les défis des projets à tous les niveaux (iv) contribuer par ses réflexions, actions et prises de position à mieux éclairer les prises de décisions concernant toutes les questions des projets du sous-secteur de l’agriculture (v) veiller à la cohérence de l’exécution des projets du sous-secteur de l’agriculture (vi) s’impliquer dans les mécanismes de concertation avec les autres acteurs du domaine (vii) veiller à la performance, la bonne gouvernance et la transparence dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des projets du sous-secteur de l’agro-sylvo-pastoral.

De l’avis de Monsieur Moussa OUEDRAOGO, Responsable de la Cellule Suivi Evaluation au sein du Projet NEER-TAMBA, les résultats atteints sont le fait de l’engouement et de la participation active des OSC et surtout de la qualité de la formation dispensée. En effet, selon lui, la structure de veille citoyenne mise en place sera le regard des bénéficiaires et des producteurs sur la mise en œuvre des actions du Projet NEER-TAMBA en termes de force de proposition pour relever les insuffisances éventuelles et faire des propositions pour améliorer la mise en œuvre du Projet.

Quant à l’organisation du Réseau de veille citoyenne, le Responsable de la Cellule Suivi Evaluation a souligné le fait que les membres du réseau sont issus de plusieurs organisations de la société civile d’envergure nationale avec des relais au niveau local ce qui représente un avantage certain. En effet, les relais au niveau local collecteront les informations qui seront transmises au niveau central pour traitement et analyse avant que celles-ci ne soient mises à la disposition du Projet NEER-TAMBA.

Monsieur OUEDRAOGO estime que la suite des activités du réseau de veille citoyenne pourrait être prometteuse. Selon lui, une fois que le Réseau arrive à s’organiser sur le terrain et à engranger des résultats probants avec l’accompagnement du Projet NEER-TAMBA, il ira au-delà du Projet. En effet, le Projet accompagnera le Réseau sur une durée d’une année et si les résultats sont satisfaisants, il pourra nouer éventuellement d’autres partenaires qui souhaiteraient implémenter l’approche. Le réseau pourrait alors accompagner d’autres projets et être partie prenante dans la formulation de nouveaux projets. Un Réseau de veille citoyenne compétente et efficace constitue un atout majeur de succès dans la mise en œuvre des politiques et projet de développement.

C’est Monsieur Daniel Hien, Coordonnateur de l’ONG « Réseau Afrique Jeunesse » dont la structure est en partenariat avec le Projet NEER-TAMBA qui a assuré l’animation de ladite formation.

Moussa OUEDRAOGO, RSE
Annick Yasmine NIKIEMA, Stagiaire

 


Image
Le Projet de Gestion participative des Ressources Naturelles et de Développement rural au Nord, Centre Nord et Est (Projet NEER-TAMBA) est un projet de catégorie B, conçu par le Fonds international de Développement agricole (FIDA) et le Gouvernement du Burkina Faso en cohérence avec les grandes orientations de développement socio-économique du pays.

Projet Neer-Tamba

Abonnez-vous à la Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour vous informer des derniers actualités et informations relatives au projet Neer-Tamba.

Nous contacter

15 BP 233 OUAGADOUGOU 15
BURKINA FASO

+226 25 37 47 44

neertamba@neertamba.org

www.neertamba.org

© 2022 Neer Tamba. All Rights Reserved. Powered by VIZUALIX