• +226 25 37 47 44
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Actualités
1ère Foire aux Savoirs des Projets appuyés par le FIDA au Burkina-Faso : Le coup d’essai a été un coup de maître !

1ère Foire aux Savoirs des Projets appuyés par le FIDA au Burkina-Faso : Le coup d’essai a été un coup de maître !

Du 29 au 30 avril 2021, s’est tenue à Ouahigouya la 1ère édition de la Foire aux Savoirs des projets du portefeuille du Fonds international de Développement agricole (FIDA) au Burkina Faso. Placée sous le thème principal « Promouvoir l’innovation pour renforcer la résilience des populations rurales face aux chocs climatiques, sécuritaires et alimentaires », cette foire a offert aux participants deux espaces d’échanges : des sessions thématiques des panels et une aire d’exposition de produits.

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par trois (03) allocutions qui se sont articulées autour du mot de bienvenue du Maire de la Commune de Ouahigouya prononcé par Monsieur Mahamady OUEDRAOGO, deuxième adjoint, du mot de reconnaissance des bénéficiaires prononcé par Madame DIABRY/ONADJA Jacqueline et du discours d’ouverture de Monsieur Le ministre de l’Agriculture, des Aménagements Hydro-agricoles et de la Mécanisation (MAAHM) prononcé par Monsieur SAWADOGO Yssouf, Conseiller technique du Gouverneur de la région du Nord.

Après la cérémonie officielle d’ouverture, il a été procédé à la coupure symbolique du ruban qui a marqué l’inauguration de l’aire d’exposition. La réflexion autour du thème central s’est axée autour de trois (03) sous-thèmes développés sous forme de panels :

  • Sous-thème 1 : Petits aménagements fonciers villageois comme alternative à l’insécurité alimentaire dans un contexte d’insécurité civile ;
  • Sous-thème 2 : Amélioration durable de l’autonomie socio-économique des populations cibles : Contribution des « initiatives locales de développement Agro-Sylvo-Pastorales » ;
  • Sous-thème 3 : La gestion environnementale pour la promotion d’une agriculture climato intelligente.

 Les deux premiers panels se sont tenus simultanément au cours de la journée du 29 avril 2021 et le troisième sous-thème a été développé le 30 avril 2021.

Les présentations inscrites au titre des panels ont été faites par des experts de projets et programmes appuyés par le FIDA en cours de mise en œuvre ou arrivés à terme. Dans la dynamique du partage des savoirs et des échanges coconstruits, les différents panélistes ont partagé leurs expériences en termes d’acquis, de leçons apprises et de savoirs générés. Au total, quinze (15) présentations ont été faites à raison de cinq (05) par sous-thème. Ces exposés ont donné lieu à des échanges fructueux, qui ont conduit à la formulation de recommandations.

Sur le plan de l’exposition, ce sont au total cent cinquante (150) exposants venus de dix (10) régions que sont le Nord, le Centre-Nord, l’Est, la Boucle du Mouhoun, les Hauts-Bassins, les Cascades, le Sud-Ouest, le Centre, le Plateau Central et le Centre-Est qui ont occupé les soixante (60) stands aménagés où ont été exposés les produits des filières des trois (03) secteurs du développement rural dans les maillons de l’approvisionnement, de la production, de la transformation et de la commercialisation.

Des recommandations

A l’endroit des chambres régionales d’agriculture (CRA)

  • Avec toutes les ressources et les compétences locales que les projets permettent de mettre en place sur le terrain (CREER, rédacteurs locaux, paysans aménagistes, animateurs endogènes, etc.), il est recommandé aux CRA de développer des services d’appui conseil de proximité visant à assurer sa visibilité et son membership pour l’efficacité des actions.

A l’endroit du Gouvernement

  • Le développement étant un enjeu national, il est recommandé que l’Etat puisse jouer pleinement son rôle conformément à la déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide au développement. Notamment en veillant à l’alignement des partenaires financiers aux priorités nationales et en assumant sa responsabilité dans la formulation et l’exécution des projets (missions de supervision, revue à mi-parcours).
  • Prévoir systématiquement dans le design des projets et programmes de développement un poste de responsable en gestion des savoirs et communication ;
  • Prendre en compte les questions sécuritaires dans le nouveau design des projets et programmes de développement ;
  • Prendre en compte les questions de changements climatiques dans la promotion d’une agriculture climato-intelligente ;
  • Faciliter l’ancrage des crédits du Fonds Vert climat au sein des communautés rurales.

A l’endroit des Projets et Programmes

  • Mettre en place un dispositif efficace de ciblage des bénéficiaires en s’appuyant sur les statistiques pertinentes, des canaux de communication adaptés et en comptant sur la sincérité et l’impartialité des acteurs de ciblage ;
  • Prendre des dispositions pour un bon archivage de la documentation et des données des projets en vue d’en assurer un transfert à la direction de la documentation et des archives des ministères de tutelle à la clôture du projet ;
  • Systématiser la capitalisation des process de mise en œuvre des projets depuis le démarrage jusqu’à la clôture du projet ;
  • Elaborer une stratégie de sortie/désengagement du projet dès le démarrage au même titre que les documents stratégiques tels que le manuel d’opération, le manuel de suivi-évaluation, le manuel de procédure, administratif et financier ;
  • important outil Promouvoir l’approche bassin versant au regard de ces nombreux avantages pour la durabilité des investissements ;
  • Promouvoir la recherche-action dans la mise en œuvre des projets et programmes de développement ;
  • Mutualiser et partager les bonnes pratiques issues de la mise en œuvre des projets.

La clôture des travaux de la présente édition de la Foire aux Savoirs des projets appuyés par le FIDA au Burkina Faso s’est faite en présence de Monsieur Salifou OUEDRAOGO, Ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation. Il s’est dit satisfait du succès des activités et des recommandations issues des échanges.

Pour un coup d’essai, cette première édition de la Foire aux Savoirs s’est révélée être un coup de maître, au regard des résultats auxquels elle est parvenue. 

Selon le Ministre Salifou OUEDRAOGO, la Foire aux Savoirs est un important outil de capitalisation des expériences réussies et des innovations générées pour une plus grande efficacité dans la mise en œuvre des projets et programmes d’une part et pour l’alimentation de nouveaux projets et l’orientation de politiques d’autre part.

Aussi, le Ministre Salifou OUEDRAOGO a-t-il annoncé l’institutionnalisation de la Foire aux Savoirs qui « pourrait s’ouvrir aux autres projets de développement que ceux appuyés par le FIDA ».

 Au sortir de la cérémonie de clôture, Monsieur Salifou OUEDRAOGO a procédé à une visite des stands d’exposition. L’occasion fut opportune pour Monsieur le Ministre Salifou OUEDRAOGO de féliciter et encourager les acteurs pour les savoirs et savoirs faire acquis grâce aux appuis du FIDA à travers les projets NEER-TAMBA, PAPFA et PAFA-4R.

 


Image
Le Projet de Gestion participative des Ressources Naturelles et de Développement rural au Nord, Centre Nord et Est (Projet NEER-TAMBA) est un projet de catégorie B, conçu par le Fonds international de Développement agricole (FIDA) et le Gouvernement du Burkina Faso en cohérence avec les grandes orientations de développement socio-économique du pays.

Projet Neer-Tamba

Abonnez-vous à la Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour vous informer des derniers actualités et informations relatives au projet Neer-Tamba.

Nous contacter

15 BP 233 OUAGADOUGOU 15
BURKINA FASO

+226 25 37 47 44

neertamba@neertamba.org

www.neertamba.org

© 2021 Neer Tamba. All Rights Reserved. Powered by VIZUALIX